Connectez-vous avec nous

Gadgets

Des étiquettes invisibles lisibles par machine qui identifient et suivent les objets.

Les scientifiques du MIT ont construit une interface utilisateur qui facilite l’intégration de tags communs (codes QR ou marqueurs ArUco utilisés pour la réalité augmentée) avec la géométrie de l’objet pour les rendre imprimables en 3D sous forme de InfraredTags. Crédit : MIT CSAIL

Si vous téléchargez de la musique en ligne, vous pouvez obtenir des informations d’accompagnement intégrées au fichier numérique qui peuvent vous indiquer le nom de la chanson, son genre, les artistes présents sur un morceau donné, le compositeur et le producteur. De même, si vous téléchargez une photo numérique, vous pouvez obtenir des informations pouvant inclure l’heure, la date et le lieu où la photo a été prise. Cela a conduit Mustafa Doga Dogan à se demander si les ingénieurs pouvaient faire quelque chose de similaire pour les objets physiques. « De cette façon, a-t-il songé, nous pourrions nous informer plus rapidement et de manière plus fiable tout en nous promenant dans un magasin, un musée ou une bibliothèque. »

L’idée, au départ, était un peu abstraite pour Dogan, un étudiant en quatrième année de doctorat au département de génie électrique et d’informatique du MIT. Mais sa réflexion s’est consolidée à la fin de l’année 2020 lorsqu’il a entendu parler d’un nouveau modèle de smartphone doté d’un appareil photo qui utilise la gamme infrarouge (IR) du spectre électromagnétique que l’œil nu ne peut pas percevoir. De plus, la lumière infrarouge a la capacité unique de voir à travers certains matériaux qui sont opaques à la lumière visible. M. Dogan a pensé que cette caractéristique, en particulier, pourrait être utile.

Le concept qu’il a développé depuis, en collaboration avec des collègues du Computer Science and Artificial Intelligence Lab (CSAIL) du MIT et un chercheur de Facebook, s’appelle InfraredTags. À la place des codes-barres standard apposés sur les produits, qui peuvent être retirés ou détachés ou devenir illisibles avec le temps, ces étiquettes sont discrètes (car invisibles) et beaucoup plus durables, car elles sont intégrées à l’intérieur d’objets fabriqués par des imprimantes 3D standard.

L’année dernière, M. Dogan a passé quelques mois à essayer de trouver une variété appropriée de plastique que la lumière infrarouge peut traverser. Le plastique devait se présenter sous la forme d’une bobine de filament spécialement conçue pour les imprimantes 3D. Après une recherche approfondie, il est tombé sur des filaments de plastique personnalisés fabriqués par une petite entreprise allemande qui semblaient prometteurs. Il a ensuite utilisé un spectrophotomètre dans un laboratoire de science des matériaux du MIT pour analyser un échantillon, où il a découvert qu’il était opaque à la lumière visible mais transparent ou translucide à la lumière infrarouge – exactement les propriétés qu’il recherchait.

L’étape suivante consistait à expérimenter des techniques de fabrication d’étiquettes sur une imprimante. L’une des options consistait à produire le code en découpant de minuscules espaces d’air – représentant les zéros et les uns – dans une couche de plastique. Une autre option, en supposant qu’une imprimante disponible puisse la gérer, consiste à utiliser deux types de plastique, l’un qui transmet la lumière infrarouge et l’autre – sur lequel le code est inscrit – qui est opaque. L’approche à deux matériaux est préférable, lorsque cela est possible, car elle permet d’obtenir un contraste plus net et donc d’être plus facilement lisible avec une caméra IR.

Les étiquettes elles-mêmes pourraient consister en des codes-barres familiers, qui présentent des informations dans un format linéaire et unidimensionnel. Les options bidimensionnelles, telles que les codes QR carrés (couramment utilisés, par exemple, sur les étiquettes de retour) et les marqueurs ArUco (fiduciaires), peuvent potentiellement contenir plus d’informations dans la même zone. L’équipe du MIT a mis au point une « interface utilisateur » logicielle qui spécifie exactement à quoi doit ressembler l’étiquette et où elle doit apparaître dans un objet particulier. En fait, plusieurs balises pourraient être placées dans un même objet, ce qui faciliterait l’accès aux informations en cas d’obstruction de la vue sous certains angles.

« InfraredTags est une approche vraiment intelligente, utile et accessible de l’intégration d’informations dans les objets », commente Fraser Anderson, chercheur principal senior au centre technologique d’Autodesk à Toronto (Ontario). « Je peux facilement imaginer un avenir où vous pouvez pointer une caméra standard sur n’importe quel objet et cela vous donnerait des informations sur cet objet – où il a été fabriqué, les matériaux utilisés ou les instructions de réparation – et vous n’auriez même pas à chercher un code-barres. »

Dogan et ses collaborateurs ont créé plusieurs prototypes dans ce sens, notamment des tasses dont les codes-barres sont gravés à l’intérieur des parois du récipient, sous une coque en plastique d’un millimètre, et qui peuvent être lus par des caméras IR. Ils ont également fabriqué un prototype de routeur Wi-Fi doté d’étiquettes invisibles qui révèlent le nom du réseau ou le mot de passe, selon le point de vue d’où on le regarde. Ils ont fabriqué une manette de jeu vidéo bon marché, en forme de roue, qui est complètement passive, sans aucun composant électronique. Elle contient simplement un code-barres (marqueur ArUco). Il suffit au joueur de tourner la roue dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens inverse, et une caméra IR bon marché (20 dollars) peut alors déterminer son orientation dans l’espace.

À l’avenir, si les étiquettes de ce type se généralisent, les gens pourraient utiliser leur téléphone portable pour allumer et éteindre les lumières, contrôler le volume d’un haut-parleur ou régler la température d’un thermostat. Dogan et ses collègues étudient la possibilité d’ajouter des caméras IR aux casques de réalité augmentée. Il imagine se promener un jour dans un supermarché avec de tels casques et obtenir instantanément des informations sur les produits qui l’entourent – combien de calories contient une portion individuelle et quelles sont les recettes pour la préparer ?

Kaan Akşit, professeur associé d’informatique à l’University College de Londres, voit un grand potentiel pour cette technologie. « L’industrie de l’étiquetage et du marquage constitue une vaste partie de notre vie quotidienne », explique Akşit. « Tout ce que nous achetons dans les épiceries et les pièces à remplacer dans nos appareils (par exemple, les piles, les circuits, les ordinateurs, les pièces de voiture) doit être identifié et suivi correctement ». Le travail de Doga aborde ces questions en fournissant un système de marquage invisible qui est en grande partie protégé contre les sables du temps. » Et alors que des notions futuristes comme le métavers font partie de notre réalité, Akşit ajoute : « Le mécanisme de marquage et d’étiquetage de Doga peut nous aider à emporter une copie numérique des objets avec nous lorsque nous explorons des environnements virtuels tridimensionnels. »

L’article intitulé « InfraredTags : Embedding Invisible AR Markers and Barcodes into Objects Using Low-Cost Infrared-Based 3D Printing and Imaging Tools », est présenté à l’ACM CHI Conference on Human Factors in Computing Systems, à la Nouvelle-Orléans ce printemps, et sera publié dans les actes de la conférence.


Une nouvelle imprimante 3D ultra-rapide fonctionne comme un scanner inversé


Plus d’informations :
Article : groups.csail.mit.edu/hcie/file … fraredTags-paper.pdf

Fourni par
Institut de technologie du Massachusetts

Cette histoire est republiée avec l’aimable autorisation de MIT News (web.mit.edu/newsoffice/), un site populaire qui couvre les nouvelles sur la recherche, l’innovation et l’enseignement du MIT.

Citation:
Étiquettes invisibles lisibles par machine qui identifient et suivent des objets (2022, 28 janvier)
récupéré le 1er février 2022
à partir de https://techxplore.com/news/2022-01-invisible-machine-readable-track.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation équitable à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune
partie ne peut être reproduite sans autorisation écrite. Le contenu est fourni à titre d’information uniquement.


Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Tests et Avis Smartphones18 heures ago

Le nouvel iPhone SE a un punch abordable – Hitech-world

Test et Avis Wearables18 heures ago

Tout ce que Samsung a annoncé à Unpacked 2021 – Hitech-world

Test et Avis Gaming18 heures ago

Comment jouer à la prochaine suite de « Wii Sports » avec quelques mois d’avance – Hitech-world

Test et Avis Streaming18 heures ago

Les clients d’AT&T 5G bénéficient d’abonnements gratuits à des jeux en streaming – Hitech-world

Test et Avis Accessoires18 heures ago

Le prochain produit de Tesla pourrait aller sur votre tête – Hitech-world

Smartphones et Tablettes23 heures ago

Si rien ne veut que les rivaux soient ennuyeux, il faudra plus que des cloches et des sifflets.

Ordinateurs et informatique23 heures ago

Qu’est-ce que le DPI ?

Internet23 heures ago

Instagram teste l’utilisation de l’IA et d’autres outils pour la vérification de l’âge.

Gadgets23 heures ago

Pour lutter contre la chaleur de l’été, le rafraîchissement passif fonctionne réellement

Tests et Avis Smartphones2 jours ago

Ce smartphone vieux de sept ans reçoit toujours des mises à jour du système d’exploitation Android – Hitech-world

Test et Avis Wearables2 jours ago

Les tout nouveaux Galaxy Buds 2 de Samsung sont déjà en vente chez Woot – Hitech-world

Test et Avis Gaming2 jours ago

Ces 8 modèles de Rubik’s Cube sont bien plus cool que l’original – Hitech-world

Smartphones et Tablettes2 jours ago

6 grandes caractéristiques du Samsung Galaxy S22 que vous pouvez trouver sur les téléphones moins chers de Samsung

Ordinateurs et informatique2 jours ago

Un ordinateur portable a-t-il besoin d’un GPU ?

Internet2 jours ago

Netflix confirme le financement par la publicité – voici nos grandes questions

Internet4 semaines ago

Avast One Premium Review | Trusted Reviews

Test et Avis Streaming4 semaines ago

Disney+ proposera un plan moins cher financé par la publicité plus tard cette année – Hitech-world

Tests et Avis Smartphones3 semaines ago

Comment faire en sorte que votre Pixel 6 vibre plus fort pour les appels et les notifications – Hitech-world

Test et Avis Streaming2 semaines ago

La trilogie originale de « Spider-Man » est gratuite sur Plex jusqu’en février – Hitech-world

Internet2 semaines ago

Spotify prêt à s’attaquer à Amazon dans le domaine des livres audio

Test et Avis Ordinateurs4 semaines ago

Le nouveau « Guide de la confidentialité » de Chrome rend les paramètres de confidentialité moins confus – Hitech-world

Test et Avis Wearables1 semaine ago

Le casque AR d’Apple s’appuiera sur l’iPhone pour exécuter des logiciels exigeants – Hitech-world

Ordinateurs et informatique2 semaines ago

Critique du Dell P3221D | Trusted Reviews

Gadgets3 semaines ago

Apple vient d’exclure de watchOS 9 l’un de ses produits les plus populaires.

Tests et Avis Smartphones4 semaines ago

Votre prochain spam pourrait provenir de votre propre numéro – Hitech-world

Test et Avis Ordinateurs4 semaines ago

L’imprimante 3D ultra-rapide d’Anker réalise des projets d’une journée en quelques heures seulement – Hitech-world

Test et Avis Gaming4 semaines ago

Le New York Times ferme l’archive populaire « Wordle » – Hitech-world

Test et Avis Wearables4 semaines ago

La nouvelle caméra Action 2 de DJI est minuscule, magnétique et modulaire – Hitech-world

Gadgets4 semaines ago

Le matelas Philips TV et Emma Orginal a obtenu 4,5 étoiles

Test et Avis Audio4 semaines ago

L’application Android de Spotify vient d’acquérir la fonctionnalité que je souhaite le plus – Hitech-world

ARTICLES POPULAIRES