EE signe un essai avec le London Underground 4G

0
121

EE a annoncé qu'il rejoindra l'essai du signal mobile 4G sur le réseau Transport for London (TfL).

Le PDG de l'entreprise, Marc Allera tweeté que l'EE permettrait aux clients d'accéder aux services de données mobiles entre Canning Town et Westminster sur la ligne Jubilee à partir de mars 2020, ce qui constitue un "énorme pas en avant" pour Londres.

EE rejoint les réseaux rivaux O2 et Vodafone dans le but d'aider à améliorer la connectivité des navetteurs sur le Tube, qui est actuellement en proie à des non-spots dans la capitale.

Connecté

La société a ajouté que l'essai couvrira également la connectivité entre les salles de billetterie et les couloirs des gares sélectionnées, à l'exception de London Bridge et de Waterloo, qui devraient être ajoutés plus tard en 2020.

TfL a annoncé pour la première fois des plans pour un essai plus tôt cette année, avec Vodafone confirmé parmi les participants en octobre, et O2 ajoutant son soutien la semaine dernière.

Bien qu'un réseau Wi-Fi public exploité par Virgin Media soit disponible dans les stations TfL depuis 2012, la couverture mobile est totalement absente. L'une des raisons invoquées pour cette exclusion était la difficulté de décider qui construirait et exploiterait l'infrastructure requise compte tenu de la complexité de l'opération.

TfL devrait attribuer le contrat de construction de la concession d’ici l’année prochaine, avec quatre sociétés d’infrastructure qui soumissionneront pour les droits, tandis que le réseau des services d’urgence (ESN) du siège social sera également alimenté par le réseau.

EE a également déjà ajouté une couverture 5G à certaines stations du réseau TfL, avec les stations terminales de Waterloo, Liverpool Street et Charing Cross, ainsi que des stations de métro à Highbury et Islington, New Cross Gate et Shoreditch High Street, toutes capables d'accéder à la nouveaux réseaux à haut débit.

Les offres de produits Hi-tech en rapport avec cet article

Laisser un commentaire