Examen du mini PC Sapphire Edge HD (nettop)

0
37

Avantages

  • Taille ultra compacte
  • Conception élégante
  • Lecture vidéo Full HD

Les inconvénients

  • Processeur Intel Atom dual core toujours lent
  • Le prix n’inclut pas Windows
  • Le netbook ION a sans doute plus de sens

Spécifications clés

  • Prix ​​de la critique : 248,00 £
  • Lecture vidéo HD 1080P
  • Wi-Fi et Ethernet intégrés
  • HDMI
  • Processeur double cœur

Au cours des 12 derniers mois, nous avons examiné d’innombrables lecteurs multimédias. Certaines ont eu plus de succès que d’autres, notamment la Boxee Box et WD HDTV Live, tandis que d’autres tentatives très médiatisées nous ont grandement frustrés. Malgré tous leurs progrès, il reste une ligne de pensée selon laquelle aucun n’est aussi bon qu’un PC multimédia. En regardant le Sapphire Edge HD Mini, nous pouvons voir les deux côtés…


Présenté comme «le plus petit PC du monde», ce n’est pas le cas (ce titre revient à Anders fit-PC2), mais ce qu’il est est extrêmement convaincant. À 193 x 148 x 22 mm, l’Edge HD est minuscule (le fit-PC2 est encore plus minuscule à 115 x 101 x 27 mm) et ne pèse que 530 g. Cela le rend plus petit que la plupart des lecteurs optiques externes et, d’ailleurs, les lecteurs multimédias.

Les spécifications sont tout ce dont vous aurez besoin : un processeur dual core Atom D510 à 1,66 GHz, 2 Go de RAM (DDR2-800 MHz), un disque dur de 250 Go et – en réunissant le tout – la puce graphique ION2 de Nvidia avec 512 Mo de mémoire dédiée. La connectivité est ce que vous attendez d’un appareil avec des prétentions multimédia : WiFi 802.11n, Gigabit Ethernet, HDMI, VGA, ports d’entrée et de sortie audio et quatre emplacements USB.


Les premières impressions sont bonnes aussi. La qualité de construction est excellente. Sapphire a judicieusement opté pour une finition noire mate la rendant résistante à la poussière et aux traces de doigts. Il n’y a pas de grincements ou de grincements lors de la manipulation de l’Edge HD et un support fourni signifie qu’il peut être positionné à la verticale comme une Nintendo Wii ou sur le côté comme un Mac Mini. Jusqu’à présent, tout va bien et la configuration est simple, du moins c’est ce que vous pensez.

Pour brancher l’Edge HD, il suffit de brancher le cordon d’alimentation (qui a une petite brique d’alimentation) à une prise murale et de brancher un câble HDMI à un moniteur ou (idéalement) à un téléviseur. Là où cela devient difficile, c’est que Sapphire a pris la décision inhabituelle d’expédier l’Edge HD sans Windows. Au lieu de cela, vous trouverez FreeDOS, qui ne fait guère plus qu’afficher une invite de lecteur C clignotante. L’avantage est que cela aide Sapphire à réduire les coûts et plaît aux fans de Linux qui en ont marre de payer pour des systèmes d’exploitation Microsoft dont ils n’ont pas besoin. L’inconvénient est pour ceux d’entre nous qui le font, cela se traduit par un saut à travers quelques cerceaux au premier démarrage.


Un manuel d’instructions fournit une procédure pas à pas, mais en résumé, les utilisateurs devront connecter un lecteur optique externe ou un lecteur USB (créer un lecteur de démarrage USB Windows 7 à l’aide de l’outil de démarrage USB Windows 7) et basculer le démarrage de l’appareil. commandez afin que le lecteur connecté soit vérifié avant le disque dur. L’utilisateur doit alors penser à l’inverse lors du redémarrage de la procédure d’installation de Windows afin que le disque dur puisse terminer l’installation. un peu compliqué mais ça vaut le coup…

Une fois le système d’exploitation de votre choix installé (remarque : Sapphire fournit des pilotes Windows sur une clé USB fournie), vous bénéficierez d’une expérience de bureau complète. Alors que les lecteurs multimédias essaient d’imiter les fonctionnalités du PC avec des navigateurs Web lents et des widgets dédiés, l’Edge HD n’est pas différent de votre ordinateur portable ou de bureau. Choisissez le navigateur que vous voulez et ne vous inquiétez pas des widgets car les sites complets sont là.


Les codecs constituent un autre avantage non négligeable. Les lecteurs multimédias peuvent être dotés d’une compatibilité multiformat (enfin tous sauf un), mais un système d’exploitation de bureau signifie que vous pouvez installer tout ce dont vous avez besoin et ne jamais être obsolète. La dépendance aux fabricants de lecteurs multimédias pour mettre à jour les codecs via les mises à niveau du micrologiciel a disparu. Les défenseurs des lecteurs multimédias vous diront que vous n’obtenez pas l’interface utilisateur conviviale spécialisée. La bonne nouvelle est que ce n’est pas tout à fait vrai.

On peut dire que la meilleure interface utilisateur de toutes est celle de la Boxee Box et Boxee rend son interface utilisateur disponible gratuitement en téléchargement sur Windows, Mac et Linux. Windows Media Center n’est pas mal non plus et il existe de nombreuses autres options, notamment LinuxMCE et MythTV, qui fonctionnent comme des enregistreurs vidéo numériques, et pas seulement comme des plates-formes de lecture. Contrairement à un lecteur multimédia, un centre multimédia vous permet de choisir l’interface utilisateur que vous préférez.


Bien sûr, rien de tout cela ne signifie quoi que ce soit sans deux facteurs clés : 1. Que l’Edge HD fonctionne, et 2. Que le prix est juste.


Le premier d’entre eux est un succès mitigé. La puce ION2 de Nvidia signifie que la lecture de vidéos haute définition 720p et 1080p téléchargées est un jeu d’enfant. Pas d’images sautées et une contrainte minimale sur le processeur. HTML5 fonctionne également bien, mais vous devrez installer la dernière version bêta d’Adobe Flash Player pour tirer le meilleur parti de la diffusion de contenu Web Flash. En effet, bien qu’étant dual core, l’Atom reste une sorte de faiblesse technologique. Cela fonctionne bien pour la navigation de base sur le Web et le travail de bureau, mais la HD sans l’aide de l’ION2 est interdite. Fait intéressant, ION2 signifie que certains jeux de base sont possibles – notamment des titres comme World of Warcraft et Les Sims à des résolutions inférieures – mais ne vous attendez pas à ce que Crysis soit autre chose qu’une série d’images fixes. Sur le plan positif, l’Edge HD est pratiquement silencieux en fonctionnement.

En ce qui concerne les prix, les choses sont tout aussi compliquées. L’Edge HD ne coûte que 248 £ TTC. Cela le rend seulement 49 £ plus cher que la Boxee Box et 91 £ plus cher que le WD TV Live, bien qu’il offre des fonctionnalités bien plus importantes que l’un ou l’autre. C’est idéal pour les utilisateurs de Linux, où la distribution est généralement gratuite, mais les fans de Windows devront trouver 60 £ supplémentaires pour Windows 7 Home Premium, ce qui dépasse les 300 £.


À ce niveau, il serait sans doute plus pratique d’acheter un netbook équipé d’ION qui se vend généralement entre 249 et 299 £. Comme l’Edge HD, ils peuvent également être facilement connectés à un téléviseur ou à un moniteur via leur port HDMI, contrairement à celui-ci, ils peuvent être débranchés et utilisés en déplacement. De plus, le petit châssis de l’Edge HD signifie qu’il n’est pas officiellement évolutif alors que le disque dur d’un netbook est facilement échangeable si plus de capacité est nécessaire.


“‘Verdict”‘

Sapphire a créé un PC multimédia élégant et compatible Full HD avec des dimensions merveilleusement compactes et un vrai sens du style. La fonctionnalité de bureau complète en fait une perspective alléchante, mais à y regarder de plus près, le prix n’est pas aussi bon marché qu’il n’y paraît, ce qui fait d’un netbook équipé d’ION une alternative potentiellement plus flexible.

Noter en détail

  • Valeur 7

  • Caractéristiques 7

  • Performance 6

  • Concevoir 8

Les offres de produits Hi-tech en rapport avec cet article

Laisser un commentaire