Connectez-vous avec nous

Internet

Facebook poursuit une société d'analyse pour utilisation abusive des données

Facebook poursuit une société d'analyse, l'accusant d'avoir mal collecté des données auprès des utilisateurs du réseau social

Facebook a déposé jeudi une action en justice fédérale contre la société d'intelligence des données oneAudience pour une tactique utilisée pour recueillir des informations sur les utilisateurs des plateformes de médias sociaux.

OneAudience, basé dans le New Jersey, a payé des fabricants de logiciels pour installer des logiciels "malveillants" dans leurs applications afin de collecter "incorrectement" des données sur les personnes sur Facebook et d'autres sites de médias sociaux, a déclaré Facebook.

"Les chercheurs en sécurité nous ont d'abord signalé le comportement de oneAudience dans le cadre de notre programme de primes pour utilisation abusive des données", a déclaré la directrice de l'application et du contentieux de la plateforme, Jessica Romero, dans un article de blog.

"Facebook et d'autres entreprises concernées ont ensuite pris des mesures d'application contre oneAudience."

Les mesures prises par Facebook à la fin de l'année dernière comprenaient la désactivation des applications; envoi d'une notification légale de oneAudience pour arrêter l'activité, selon le réseau social.

Facebook a appelé oneAudience à coopérer avec l'audit, conformément aux politiques du réseau social, mais la société a refusé, a déclaré Romero.

Le plus grand réseau social du monde a subi une pression intense pour réprimer l'utilisation abusive des données depuis les révélations selon lesquelles un consultant politique travaillant sur la campagne de Donald Trump a détourné des informations personnelles sur des dizaines de millions d'utilisateurs.

Facebook s'est depuis engagé à examiner les accords avec tous ses partenaires et applications.

À la fin de l'année dernière, Twitter a averti les utilisateurs que les informations personnelles telles que le courrier électronique, le nom d'utilisateur et le dernier tweet pouvaient être consultées et récupérées à l'aide d'un kit de développement de logiciels malveillants géré par oneAudience.

"Bien que nous n'ayons aucune preuve suggérant que cela a été utilisé pour prendre le contrôle d'un compte Twitter, il est possible qu'une personne puisse le faire", a déclaré Twitter dans l'avertissement.

Twitter a conseillé aux utilisateurs de vérifier la liste des applications autorisées à accéder aux données sur leurs smartphones et de révoquer l'accès accordé à celles qu'elles n'utilisent pas ou ne reconnaissent pas.

Les gens ont également été invités à être très sélectifs sur les applications qu'ils lient aux comptes de réseaux sociaux.

Le site Web oneAudience indique qu'il travaille avec des partenaires pour «identifier les identifiants uniques des appareils mobiles pour identifier les utilisateurs mobiles réels et vérifiés» et «connecter des milliards de points de contact hors ligne et en ligne pour bien comprendre l'utilisateur derrière l'écran».

La société n'a pas immédiatement répondu à une requête AFP.


Facebook poursuit une société d'analyse de données en Corée du Sud


© 2020 AFP

Citation:
                                                 Facebook poursuit une société d'analyse pour utilisation abusive de données (2020, 27 février)
                                                 récupéré le 27 février 2020
                                                 depuis https://techxplore.com/news/2020-02-facebook-sues-analytics-firm-misuse.html

Ce document est soumis au droit d'auteur. Hormis toute utilisation équitable aux fins d'études ou de recherches privées, aucun
                                            une partie peut être reproduite sans autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.

Les offres de produits Hi-tech en rapport avec cet article

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES POPULAIRES