Facebook vise son Messenger à la bataille des coronavirus

0
10

Crédits: CC0 Public Domain

Facebook a commencé lundi à faire appel à des développeurs externes pour créer des moyens par lesquels son service Messenger peut aider les organisations de santé à lutter contre le nouveau coronavirus.

Le réseau social a également invité les connaisseurs de logiciels à participer à un "hackathon" en ligne visant à créer des moyens d'utiliser Messenger pour faciliter la distanciation sociale et fournir des informations précises sur la pandémie, selon le vice-président de Messenger Stan Chudnovsky dans un article de blog.

Il a dévoilé un programme mondial destiné à mettre en relation les organisations gouvernementales de santé et les agences des Nations Unies avec des développeurs qui peuvent créer des moyens d'utiliser Messenger pour partager des informations précises et accélérer les réponses aux questions des gens.

Les fabricants de logiciels, par exemple, pourraient aider les agences à automatiser les réponses aux questions courantes, pour permettre au personnel de s'attaquer à des tâches plus difficiles.

Les développeurs peuvent également aider les organisations à utiliser des logiciels pour diffuser rapidement des informations mises à jour.

L'UNICEF et le ministère de la Santé nationale du Pakistan utilisent déjà Messenger pour tenir les gens au courant de COVID-19, selon la plateforme de messagerie appartenant à Facebook.

Le service de messagerie appartenant à Facebook WhatsApp a récemment lancé une alerte gratuite de l'Organisation mondiale de la santé conçue pour répondre aux questions sur le coronavirus et démystifier les «mythes du coronavirus».

Le service, qui sera lancé en anglais, devrait s'étendre dans les prochaines semaines pour inclure l'arabe, le chinois, le français, le russe et l'espagnol.

La semaine dernière, WhatsApp a lancé un centre d'information sur les coronavirus en partenariat avec l'OMS et les organisations des Nations Unies.

WhatsApp, qui revendique plus d'un milliard d'utilisateurs, a octroyé une subvention d'un million de dollars à une alliance du réseau international de vérification des faits consacrée à la communication de rumeurs sur les coronavirus se propageant sur les services de messagerie.

"Nous pensons que la mesure la plus importante que WhatsApp puisse prendre est d'aider à connecter directement les gens avec les responsables de la santé publique en fournissant des informations cruciales sur le coronavirus", a déclaré à l'AFP le porte-parole Carl Woog.

Des inquiétudes ont été exprimées à propos de l'utilisation de WhatsApp et d'autres services de messagerie pour diffuser de fausses informations sur le coronavirus.

Le logiciel WhatsApp empêche les utilisateurs de diffuser des messages à un grand nombre de personnes à la fois, ce qui a tendance à être une tactique de spam.

Le service étiquette également les messages transmis ou en chaîne pour montrer aux gens qu'ils ne viennent pas directement d'un ami ou d'un membre de la famille.


Facebook se démène alors que l'utilisation s'envole en temps d'isolement


© 2020 AFP

Citation:
                                                 Facebook vise son Messenger à la bataille des coronavirus (2020, 23 mars)
                                                 récupéré le 23 mars 2020
                                                 depuis https://techxplore.com/news/2020-03-facebook-aims-messenger-coronavirus.html

Ce document est soumis au droit d'auteur. Hormis toute utilisation équitable aux fins d'études ou de recherches privées, aucun
                                            une partie peut être reproduite sans autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.

Les offres de produits Hi-tech en rapport avec cet article

Laisser un commentaire