Connectez-vous avec nous

Internet

Google facilite la désactivation des cookies après une amende en France

Google utilise des cookies pour cibler la publicité, qui est sa principale source de revenus.

Google a annoncé jeudi qu’il commençait à déployer une option permettant aux utilisateurs européens de rejeter les « cookies » d’un simple clic, quelques mois après avoir été frappé d’une amende massive.

Google, tout comme Facebook, a été confronté à une avalanche d’actions en justice et de sanctions pour son utilisation de la technologie de traçage sur Internet, qui enfreint la législation européenne sur la protection de la vie privée.

Les cookies sont des paquets de données installés sur l’ordinateur d’un utilisateur qui permettent aux navigateurs d’enregistrer des informations sur leur session.

« Nous avons complètement revu notre approche, notamment en modifiant l’infrastructure que nous utilisons pour gérer les cookies », écrit le géant américain dans un billet de blog.

Google s’est engagé à modifier ses pratiques après que la CNIL lui a infligé une amende de 150 millions d’euros (162 millions de dollars) en janvier.

L’organisme a reproché à Google et à Facebook de rendre plus difficile la désactivation du suivi que l’acceptation, ordonnant aux deux entreprises de procéder à des changements dans un délai de trois mois sous peine de se voir infliger une amende de 100 000 euros par jour.

Facebook a été condamné à une amende de 60 millions d’euros et offre désormais aux utilisateurs la possibilité d’accepter « uniquement les cookies essentiels ».

La mise à jour de Google a commencé à être déployée en France sur YouTube et sera étendue à toutes ses plateformes en Europe.

« Ces changements ont des conséquences non seulement pour notre moteur de recherche et YouTube, mais aussi pour les sites et les créateurs de contenu qui s’appuient sur les cookies pour accroître leur activité et générer des revenus », a déclaré Google.

La firme a déclaré qu’elle essayait de développer de nouveaux outils pour préserver son modèle économique basé sur la publicité tout en se conformant aux nouvelles exigences réglementaires.

Google et Facebook utilisent des cookies pour cibler la publicité, qui est leur principale source de revenus.

Mais les défenseurs de la vie privée s’y opposent depuis longtemps.

Depuis que l’Union européenne a adopté en 2018 une loi sur les données personnelles, connue sous le nom de GDPR, les sociétés Internet sont obligées de demander le consentement direct des utilisateurs avant d’installer des cookies sur leurs ordinateurs.


La France condamne Google et Facebook à de lourdes amendes pour les « cookies ».


© 2022 AFP

Citation:
Google facilite la désactivation des cookies après une amende en France (2022, 21 avril)
récupéré le 22 avril 2022
à partir de https://techxplore.com/news/2022-04-google-cookie-opt-out-easier-france.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation équitable à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune
partie ne peut être reproduite sans autorisation écrite. Le contenu est fourni à titre d’information uniquement.


Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES POPULAIRES