La Corée du Nord a volé 2 milliards de dollars dans des cyberattaques

0
53

Selon un nouveau rapport confidentiel des Nations Unies, la Corée du Nord a réussi à voler 2 milliards de dollars aux banques et aux bourses de crypto-devises grâce à une série de cyberattaques visant à financer ses programmes nucléaires et de missiles.

Le rapport a été rédigé par des experts indépendants chargés de surveiller le respect des obligations au cours des six derniers mois et soumis au comité des sanctions contre la Corée du Nord du Conseil de sécurité des Nations Unies la semaine dernière.

Dans leur rapport, les experts ont expliqué comment la Corée du Nord «utilisait le cyberespace pour lancer des attaques de plus en plus sophistiquées afin de voler des fonds auprès d'institutions financières et d'échanges de crypto-devises afin de générer des revenus». Ces fonds volés ont ensuite été blanchis sur Internet pour empêcher toute détection.

Un grand nombre des cyber-acteurs à l'origine de ces attaques opéraient sous la direction du Bureau de la reconnaissance générale du pays, l'un des principaux services de renseignement militaire de la Corée du Nord.

Cyberattaques nord-coréennes

Les experts qui ont rédigé le rapport ont indiqué qu’ils enquêtaient sur «au moins 35 cas d’acteurs de la RPDC ayant attaqué des institutions financières, des échanges de cryptomonnaies et des activités minières visant à gagner des devises» dans 17 pays.

La raison pour laquelle les cyberacteurs ont ciblé les bourses de crypto-monnaie est qu’elle leur a permis «de générer des revenus plus difficiles à localiser et de se soumettre à une surveillance et à une réglementation moins strictes que celles du secteur bancaire traditionnel».

Quand Reuters "Nous appelons tous les États responsables à prendre des mesures pour contrer la capacité de la Corée du Nord à mener des activités cybernétiques malveillantes, générant des revenus qui soutiennent ses programmes illégaux d'ADM et de missiles balistiques", a déclaré un porte-parole du département d'État américain au sujet du rapport américain.

Des sanctions ont été imposées à la Corée du Nord depuis 2006 afin de limiter le financement des programmes de missiles nucléaires et balistiques du pays. Il est devenu de plus en plus difficile pour le pays de mobiliser des capitaux, raison pour laquelle il s’est probablement tourné vers la cybercriminalité.

Via Reuters

Les offres de produits Hi-tech en rapport avec cet article

Laisser un commentaire