Connectez-vous avec nous

Test et Avis Streaming

Le paiement des applications tierces sera autorisé sur Android – Hitech-world

Calife créatif/Shutterstock.com

Vous savez comment Apple oblige tous les paiements in-app à passer par son système de facturation ? Oui, Google va mettre en place une politique similaire le 31 mars. Mais curieusement, Google vient de faire un pivot de dernière minute. Il étudie désormais une option de facturation « au choix de l’utilisateur » qui améliorera véritablement l’expérience de paiement dans toutes les applications Android.

L’idée derrière la facturation par choix de l’utilisateur est assez simple. Les applications participantes n’ont plus à forcer les utilisateurs à ouvrir une fenêtre de navigateur pour obtenir des options de paiement externes. Au lieu de cela, elles peuvent inclure leur propre système de paiement directement dans leurs applications, à condition que l’option « Payer avec Google » soit également proposée.

Google étudie toujours la facturation par choix de l’utilisateur, de sorte que les règles ne sont pas gravées dans la pierre. En outre, la société a seulement confirmé qu’elle testait ce système avec Spotify. Les autres développeurs sont toujours obligés d’adopter « Pay with Google » et de se débarrasser de leurs systèmes de paiement par navigateur le 31 mars, ce qui est regrettable. (Il y a un peu d’indulgence ici, car les développeurs peuvent déposer un appel auprès de Google pour prolonger la date limite du 31 mars).

La bonne nouvelle est que la facturation par choix de l’utilisateur améliorera votre expérience en tant que client. Une fois qu’elle sera mise en place, vous pourrez ouvrir une application comme Spotify et payer un abonnement en utilisant le système de facturation de votre choix. Si vous n’avez pas envie de taper les informations de votre carte de crédit, il y a le système de paiement de Google. Et si vous voulez donner un doigt à Google, vous pouvez payer Spotify directement.

Cela dit, nous ne sommes pas tout à fait sûrs de ce que l’avenir nous réserve. Google prélève une partie de tous les paiements effectués par le biais de son système de facturation, si bien que de nombreux développeurs ont réagi en augmentant les prix des applications. J’imagine que Google fera de la tarification équitable une exigence pour la facturation au choix de l’utilisateur, mais si les clients choisissent de passer par le système de paiement de Google, les développeurs perdront toujours des bénéfices.

Source : Google, Spotify

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES POPULAIRES