L'UE va relancer ses efforts pour réglementer WhatsApp et Skype sur la confidentialité

0
3

Garder un œil sur les questions de confidentialité

L'UE relancera ses efforts dans l'impasse pour réglementer plus étroitement les services de téléphonie et de messagerie Internet tels que WhatsApp, Skype et Messenger, a annoncé mardi un haut responsable du bloc.

L'Union européenne a du mal à réorganiser les règles de confidentialité et de données des télécoms depuis qu'une proposition de janvier 2017 a suscité une vive opposition des États membres et un lobbying acharné de la part des grandes entreprises de technologie.

L’Europe cherche à devenir le chef de file mondial en matière de réglementation renforcée des grandes entreprises technologiques, et l’incapacité à s’entendre sur la soi-disant réglementation ePrivacy a été une source de gêne.

"Nous devrons probablement mettre sur la table une nouvelle proposition", a déclaré Thierry Breton, commissaire chargé du marché intérieur, aux ministres européens des télécommunications lors de leurs entretiens à Bruxelles.

"Je pense vraiment que si je vous entends, tout le monde veut faire quelque chose, mais vous n'êtes évidemment pas d'accord", a déclaré Breton, ancien ministre français des Finances.

En vertu des règles européennes en vigueur depuis 2002, une protection stricte de la vie privée s’applique uniquement aux SMS et aux appels vocaux fournis par les télécoms traditionnels et aux géants de la technologie épargnés, tels Facebook, Google et Skype.

Les ministres ont été harcelés par les divisions sur une multitude de problèmes, notamment la gestion de la pornographie et de la maltraitance sur Internet en ligne, ainsi que le contrôle des "cookies" utilisés par les annonceurs pour suivre les utilisateurs.

La réforme inclut des interdictions renforcées sur les spams envoyés sans le consentement de l'utilisateur par e-mail ou par SMS, ainsi que des exigences selon lesquelles WhatsApp et d'autres mettent les données à la disposition des forces de l'ordre.

Les entreprises technologiques estiment que la réforme n'est pas nécessaire, car elle fait double emploi avec le règlement général de l'UE sur la protection des données (GDPR), devenu une référence mondiale en matière de protection des données et de la vie privée en ligne.

La Commission européenne, l'organe exécutif de l'UE, espérait une avancée décisive dans les efforts pour stabiliser les chances de jeu, mais les ministres réunis à Bruxelles ont encore une fois clarifié leurs divisions.

"Cela fait trois ans que nous perdons du temps dans cette discussion, j'espère que nous pourrons y arriver", a déclaré le Premier ministre luxembourgeois irrité, Xavier Bettel, également ministre des Télécommunications, à ses homologues.

Breton a déclaré que toutes les options étaient sur la table pour résoudre l'impasse, mais a insisté sur le fait que l'UE "va vite … les citoyens européens s'attendent à ce que nous livrions".


L'UE envisage des contrôles plus stricts sur WhatsApp et Skype


© 2019 AFP

Citation:
                                                 L'UE va relancer ses efforts pour réglementer WhatsApp et Skype sur la vie privée (3 décembre 2019)
                                                 récupéré le 4 décembre 2019
                                                 sur https://techxplore.com/news/2019-12-eu-relaunch-whatsapp-skype-privacy.html

Ce document est soumis au droit d'auteur. Mis à part toute utilisation équitable à des fins d’étude ou de recherche privée, aucun
                                            partie peut être reproduite sans autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.

Les offres de produits Hi-tech en rapport avec cet article

Laisser un commentaire