Connectez-vous avec nous

Ordinateurs et informatique

Qualcomm pourrait bientôt faire un retour catégorique dans les centres de données

Qualcomm pourrait bientôt revenir dans le centre de données après avoir effectivement quitté le secteur en 2018, selon les commentaires du PDG de la société lors d’un récent appel aux résultats.

Le PDG Steve Mollenkopf a expliqué aux investisseurs lors de l’appel des résultats du quatrième trimestre et de l’année 2020 de la société qu’elle «investit dans l’infrastructure de nouvelle génération et le calcul de pointe, deux domaines qui, selon nous, créeront des opportunités significatives dans plusieurs années».

Étant donné que plus d’un milliard d’appareils compatibles avec l’IA utilisent actuellement la technologie d’inférence de Qualcomm, la société est dans la position idéale «pour étendre notre leadership en matière d’intelligence artificielle sur les smartphones à des applications en croissance telles que les centres de données, les appareils de périphérie et l’infrastructure 5G», selon Mollenkopf.

La virtualisation jouera également un rôle important dans les projets futurs du fabricant de puces, car les réseaux sans fil se virtualisent en raison de la convergence du cloud avec l’Internet mobile. Dans l’appel gagnant, Mollenkopf a cité Rakuten et Jio comme exemples de nouveaux modèles de fournisseurs de services «où l’infrastructure se croise avec les services numériques».

Retour au centre de données

En décembre 2018, Qualcomm a pris la décision de réduire ses efforts pour créer des processeurs de serveur en faveur de la recherche «d’opportunités à la périphérie des réseaux 5G et des solutions cloud d’inférence IA», selon un porte-parole de l’entreprise qui s’est entretenu avec. Le registre à l’époque. Puis un an plus tard, la société a décidé de mettre fin à une coentreprise avec la Chine axée sur les centres de données.

Qualcomm est toujours à la recherche d’opportunités à la périphérie, mais il semble maintenant que son intérêt pour le centre de données a également été renouvelé. Pour le moment, on ne sait toujours pas ce que l’entreprise envisage de faire en ce qui concerne les centres de données, mais Le registre estime que les puces d’Arm joueront un grand rôle.

En ce qui concerne les bénéfices de Qualcomm au quatrième trimestre, la société a révélé qu’elle avait réalisé 6,5 milliards de dollars de revenus non conformes aux PCGR avec un bénéfice net de 1,67 milliard de dollars. Son activité de matériel, Qualcomm CDMA Technologies (QCT), a été responsable de 5 milliards de dollars de son chiffre d’affaires au cours du trimestre, ce qui représente une croissance de 38% d’une année sur l’autre.

Les licences ont également constitué une grande partie de l’activité de Qualcomm au quatrième trimestre, les revenus de licences ayant augmenté de 30%. Selon l’entreprise, «tous les principaux équipementiers OEM» sont sous licence et 110 accords ont été conclus pour utiliser sa technologie 5G.

Les puces de Qualcomm continuent de dominer le marché de la téléphonie mobile, mais un retour au centre de données pourrait donner un coup de pouce supplémentaire à l’entreprise.

Via le registre

Les offres de produits Hi-tech en rapport avec cet article

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES POPULAIRES