Connectez-vous avec nous

Gadgets

Qu’est-ce qu’une zone de fréquence cardiaque ? Tout ce que vous devez savoir

Vous avez peut-être vu des références aux zones de fréquence cardiaque lorsque vous faites de l’exercice avec votre tracker de fitness. Mais qu’est-ce que cela signifie ?

Aujourd’hui, les smartwatches nous fournissent tellement de données sur notre forme physique qu’il est presque impossible de suivre chacune de ces mesures.

Les zones de fréquence cardiaque ne sont pas présentes sur tous les meilleurs trackers de fitness, mais elles constituent une mesure perspicace du niveau d’exercice que vous avez atteint lorsque vous passez en revue vos séances d’entraînement.

Tout ce que vous devez savoir sur les zones de fréquence cardiaque

Tout d’abord, lorsque vous faites de l’exercice, votre fréquence cardiaque augmente afin de pomper plus rapidement le sang dans le corps, car vos muscles ont besoin de plus d’oxygène lorsqu’ils s’entraînent.

Mais si vous vous entraînez modérément, vous avez besoin de moins d’oxygène que si vous vous surmenez. La fréquence cardiaque est donc un bon moyen de déterminer l’intensité de l’entraînement, et de savoir si elle est optimale ou si vous vous surmenez.

Afin de classer l’intensité de votre exercice, il existe cinq zones de fréquence cardiaque reconnues, et elles sont toutes basées sur des pourcentages relatifs de votre fréquence cardiaque maximale (HRmax). Cette limite peut être estimée en soustrayant votre âge en années du nombre 220 ; ainsi, une personne de 25 ans aurait une fréquence cardiaque maximale estimée à 195 battements par minute, tandis qu’une personne de 50 ans aurait une fréquence cardiaque maximale estimée à 170bpm. Toutefois, il ne s’agit que d’une ligne directrice et non d’un calcul infaillible.

À partir de là, vous pouvez déterminer les spécificités de vos zones de fréquence cardiaque :

  • La zone 1, d’intensité très légère, correspond à 50 % à 60 % de votre fréquence cardiaque maximale.
  • La zone 2, d’intensité légère, correspond à 60-70% de la FCMax.
  • Zone 3, intensité modérée, 70-80 % de la FCMax.
  • Zone 4, intensité forte, 80-90% de la HRMax.
  • Zone 5, intensité maximale ou extrême, 90-100 % de la valeur HRMax.

Chacune de ces zones offre des avantages différents et exige des conditions différentes de votre condition physique.

À l’extrémité inférieure du spectre, vous récupérerez généralement plus rapidement de vos séances d’entraînement et ferez des progrès modérés en matière d’endurance, tandis qu’à l’extrémité supérieure du spectre, vous pouvez trouver l’exercice très difficile et avoir besoin d’un temps de récupération plus long après.

Bien que l’équilibre exact dépende du sport ou de la discipline athlétique que vous préférez, la plupart des gens ont intérêt à mélanger leurs exercices, en termes d’intensité et de durée. Si vous définissez un programme de remise en forme sur votre appareil ou votre smartphone, vous constaterez peut-être qu’il comprend des exercices de différentes intensités afin que vous puissiez vous entraîner dans toutes les zones de fréquence cardiaque.

Vous aimerez peut-être…

Qu'est-ce que GLONASS ?

Qu'est-ce que l'OLED ? Un guide de la technologie d'affichage

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ARTICLES POPULAIRES