Sophos accepte une acquisition de 3,9 milliards de dollars

0
92

Sophos, développeur de logiciels de cybersécurité et de sécurité réseau, a annoncé que le groupe américain de capital-investissement Thoma Bravo avait accepté de racheter la société pour 3,9 milliards de dollars.

La société basée au Royaume-Uni a révélé qu'elle avait été approchée par Thoma Bravo pour une éventuelle acquisition en juin.

Selon le PDG de Sophos, Kris Hagerman, l’offre de 7,40 dollars par action en espèces était «plutôt convaincante», car elle représente une prime de 37% sur le cours de clôture de la semaine dernière. Les fondateurs de la société, qui possèdent collectivement plus du quart de la société, ont accepté l'accord ainsi que les principaux actionnaires, notamment le groupe de capital-investissement Apax.

Thoma Bravo a récemment acheté un certain nombre de sociétés de cybersécurité, mais Hagerman a annoncé son intention de conserver Sophos en tant que société autonome une fois la prise de contrôle complétée. Cela donnera à l'entreprise «la possibilité de continuer à croître, à se développer et à s'exécuter sur ses propres marchés».

Acquisition de Sophos

En 2017, Thoma Bravo a acquis le concurrent Barracuda de Sophos et, depuis lors, a également ajouté Imperva, Veracode et LogRhytm à son portefeuille croissant de sociétés de cybersécurité. Le groupe de capital-investissement a également manifesté son intérêt pour l’acquisition des marques de logiciels antivirus Norton et McAfee de Symantec l’année dernière.

Sophos est la dernière société britannique à être acquise, les acheteurs étrangers cherchant à tirer parti de la faiblesse de la livre.

Thoma Bravo a toutefois averti les actionnaires britanniques que s'ils décidaient de prendre leur argent en livres sterling, ils devraient supporter toute fluctuation de la devise entraînant «un paiement inférieur ou supérieur à 583p / action Sophos». La transaction devrait être conclue au cours du premier trimestre de l’année suivante, après l’approbation des autorités de réglementation.

Le PDG de Sophos, Kris Hagerman, a fait part de ses réflexions sur l'acquisition dans un communiqué de presse annonçant l'accord:

«Aujourd'hui marque une étape passionnante dans le parcours en cours de Sophos. Sophos anime activement la transition des solutions de cybersécurité de nouvelle génération, en tirant parti des fonctionnalités avancées en matière de cloud, d'apprentissage automatique, d'API, d'automatisation, de gestion des menaces, etc. Nous continuons d'appliquer une stratégie très efficace et différenciée, et nous considérons cette offre comme une validation convaincante de Sophos, de sa position dans le secteur et de ses progrès. "

Via FT

Les offres de produits Hi-tech en rapport avec cet article

Laisser un commentaire