Test de la carte mère Asus M4A785TD-M EVO AMD

0
30
  • Asus PRIME A520M-K - carte-mère - micro ATX - Socket AM4 - AMD A520
    Réglages sur-mesureEfficience énergétiqueAlimentation numérique préciseDesign idéal pour le refroidissementPlusieurs sources de températureVentilateur PWM/DC à 4 brochesSmart ProtectionAccélérez grâce au slot intégré M.2USB 3.2 Gen 1 Type-ACe petit rien qui fait toute la différenceDes slots PCIe renforcés qui protègent contre les risques de dommagesUn design énergétique parfait qui protège votre circuitProtection anti-surtension de la mémoireTrois fois plus résistante à la corrosionDébit boosté et résistance aux surtensions multipliée par 2,5 Les cartes mères ASUS Prime ont été imaginées dans le but d'exploiter le plein potentiel des nouveaux processeurs 3e génération AMD Ryzen.<br/>En plus d'être équipées d'un solide design pour l'alimentation et de solutions innovantes pour le refroidissement, elles offrent aux utilisateurs et amateurs de montage PC des options intelligentes d'amélioration des performances, paramétrables via des logiciels et firmwares intuitifs. - Offre exclusivement réservée aux professionnels
  • ASUS ROG STRIX B450-F GAMING - carte mère GAMING (AMD Ryzen B450 Socket AM4 ATX DDR4, Aura Sync)
    Carte mère ASUS *ROG STRIX B450-F GAMING* AM4/B450/USB3.1 Socket: AM4 Compatibilité: Windows 10 64-bit Prend en charge HDMI 2.0b avec une résolution maximale de 4096 x 2160 à 60 Hz | Prend en charge DisplayPort 1.2 avec une résolution maximale de 4096 x 2160 à 60 Hz

Si le titre de cette critique suscite une impression de déjà-vu, ne vous inquiétez pas, vous ne vous trompez pas et nous ne testons pas deux fois le même produit. Notez que l’Asus M4A785TD-V EVO que nous avons examiné il y a quelque temps a un suffixe «V» après le numéro de modèle principal, tandis que la carte que nous examinons aujourd’hui est la M4A785TD-M. Quelle différence cette seule lettre fait-elle ? Eh bien, un peu, en fait, car le «M» signifie Micro-ATX, ce qui signifie que ce nouveau modèle s’adaptera à des boîtiers beaucoup plus petits.

Avec le nouveau chipset Intel P55 (tel que trouvé dans le MSI P55-GD65 récemment révisé), nous n’avons pas fait de carte basée sur AMD depuis un moment – mais malgré un excellent rapport qualité-prix, le P55 d’Intel Les processeurs Core i5/7 ne sont toujours pas dans la fourchette de prix de tout le monde. Si vous êtes limité au bas de gamme du marché du budget, les cartes polyvalentes basées sur AM3 d’AMD sont toujours une excellente option, d’autant plus qu’elles sont compatibles avec presque tous les processeurs AMD depuis les jours socket-939 et semblent être compatibles avec le futur. modèles depuis un bon moment encore.


Si l’on se plaignait de l’Asus M4A785TD-V EVO, c’était que l’excellent core graphique intégré HD 4200 de son chipset AMD 785G n’atteignait pas tout son potentiel dans une carte mère de taille ATX, comme ceux voulant construire un PC home cinéma. (HTPC) serait généralement à la recherche de quelque chose à intégrer dans un système à petit facteur de forme (SFF). Bien sûr, il y a aussi un segment de marché pour ceux qui veulent juste un simple PC bourreau de travail, pour lequel les graphiques intégrés sont parfaitement adéquats, mais sans doute cette même foule voudrait toujours un petit PC si possible. Voyons ensuite si le M4A785TD-M est une bonne option.

Pour commencer, jetons un coup d’œil rapide aux spécifications de base. Basée sur le chipset 785G d’AMD associé au southbridge SB710, la carte prend en charge les processeurs AM3 mais est rétrocompatible avec AM2, donc même les processeurs AMD plus anciens ne devraient avoir aucun problème. Pour la mémoire, vous êtes limité à la DDR3, qui était jusqu’à récemment l’option la plus chère (par rapport à la DDR2 prise en charge par de nombreuses cartes mères AMD), mais dont le prix a maintenant baissé à un point où il n’y a plus de différence significative.


Le pack inclus est très rare étant donné que cette carte – bien que peu haut de gamme – n’est pas exactement le modèle le moins cher de la gamme Asus. Tout ce que vous obtenez en plus du manuel et du disque de pilote unique est un câble EIDE et deux câbles SATA noirs, dont l’un a un connecteur coudé.

Comme prévu par Asus, le M4A785TD-M EVO est une affaire soignée et attrayante, vêtue d’une combinaison de marron pour le PCB et de divers bleus pour les slots. Bien qu’il ne soit pas aussi impressionnant que le P55-GD65 de MSI, il ne fera certainement pas honte à vos autres composants.

La disposition est parfaite, sans connecteurs ou ports hérités inutiles. À côté du socket du processeur se trouve un dissipateur thermique évasé doté d’ailettes en métal bleu, ce qui devrait être plus que suffisant pour refroidir le pont nord, tandis qu’un petit dissipateur thermique discret prend soin du pont sud. Les quatre emplacements de mémoire, qui peuvent accueillir de la mémoire DDR3 jusqu’à 1 800 MHz, sont heureusement décalés pour permettre une meilleure circulation d’air autour d’eux lorsque vous n’en utilisez que deux, mais pas de code couleur correspondant.


Par rapport à son grand frère, le M4A785TD-M a sacrifié un slot PCI et un slot PCIe x16. Cependant, comme ce deuxième emplacement x16 ne fonctionnait qu’en x4 avec une deuxième carte installée, vous ne pouviez de toute façon pas exécuter correctement CrossFire, donc son absence n’est pas une perte. Cette carte a toujours tout ce dont vous avez besoin pour la construction moyenne, y compris un emplacement PCIe x1, l’emplacement x16 susmentionné et deux “anciens” emplacements PCI.

Ce que propose le M EVO, c’est Hybrid CrossFireX, qui fait essentiellement référence à la capacité de la carte à faire fonctionner sa HD 4200 intégrée en tandem avec une carte graphique discrète. Bien que cela n’apporte pas la même économie d’énergie que la mise en œuvre mobile, il existe de nombreux avantages. Le plus évident d’entre eux est de meilleures performances de jeu, bien que vous ne puissiez pas coupler le HD 4200 avec quelque chose de très puissant si vous voulez qu’il suive. En fait, AMD suggère un GPU discret de la série HD 3400 comme meilleur partenaire, et en tant que combo, il sera toujours surpassé par quelque chose d’aussi humble qu’une Radeon 4750 discrète.


Un avantage plus important – sinon de niche – est que vous pouvez exécuter quatre moniteurs à partir de cette configuration hybride. Bien sûr, vous pouvez simplement ignorer complètement les graphiques intégrés et coller la meilleure carte possible pour certains jeux sérieux – comme le HD 5870 (qui vous donnera également plusieurs sorties moniteur simultanées avec EyeFinity), bien que bonne chance pour l’insérer dans un petit Cas.

Il y a cinq emplacements SATA standard, et c’est à peu près tout car le M EVO manque d’extras sophistiqués tels que des boutons de réinitialisation ou des commutateurs d’overclocking. En ce qui concerne la connectivité E/S arrière de la carte mère, nous avons un arrangement très généreux. Le premier est un port clavier PS2, bien que heureusement l’équivalent de la souris soit omis. Six ports USB sont moyens, mais il y a à la fois FireWire et eSATA, qui sont tous deux parfois omis sur des cartes beaucoup plus chères.


Les connexions vidéo sont particulièrement bien fournies, avec VGA, DVI et HDMI couvrant toutes les options. Outre l’audio numérique acheminé via HDMI, Asus propose également des prises numériques optiques et six prises 3,5 mm pour un son surround à huit canaux à partir de la puce HD VIA VT1708S intégrée. Enfin, il y a un port Gigabit Ethernet.

Pour accéder au logiciel, malheureusement, le système d’exploitation instantané Express Gate habituel doit être installé sur un disque dur plutôt que d’être inclus sur une puce mémoire comme avec les cartes Asus plus chères telles que la P7P55D Deluxe. Par conséquent, si vous essayez d’activer Express Gate sans l’installer d’abord sur le disque dur, la carte affichera un message d’erreur (bien que lors de notre premier démarrage, elle s’est complètement écrasée, mais ce n’était qu’une fois). Une fois activé, il vous permettra d’effectuer des tâches de base telles que la navigation sur le Web, le chat, Skype et les fonctions multimédia presque dès que vous appuyez sur le bouton d’alimentation.


Le CD inclus est plutôt décevant dans la mesure où il a refusé de fonctionner, bien qu’idéalement, vous devriez toujours obtenir les derniers pilotes et applications sur le site Web du fabricant de toute façon.

Pour accéder au BIOS, ce n’est pas aussi clair et logique que nous en avons l’habitude chez Asus. Les choses sont partout et parfois nommées de manière non intuitive; par exemple, la plupart des paramètres d’overclocking se trouvent sous le titre JumperFree Configuration, bien que quelques paramètres se soient faufilés sous CPU Configuration.


Il est temps de découvrir comment cette carte se comporte lorsque la pédale est mise au métal dans le département matériel. Comme toujours avec les systèmes basés sur AMD, l’overclocking est un jeu d’enfant. Bien que le processeur Phenom II que nous avons utilisé soit un X4 810 à 2600 MHz plutôt que l’un des célèbres processeurs Black Edition, tout ce que vous devez faire pour un overclocking sans tracas est d’augmenter l’horloge CPU/HT. En ce qui concerne le refroidissement par air et sans augmenter la tension, nous sommes allés jusqu’à 237 (au lieu de 200 par défaut) avant que le système ne commence à montrer des signes d’instabilité, mais tout fonctionnait parfaitement à 235, ce qui a renvoyé des vitesses d’horloge de 3 065 GHz pour les quatre 810. noyaux.

C’est tout à fait décent, et certainement pas mal pour ce qui, selon toutes les apparences, devrait être une carte à petit budget – d’autant plus qu’elle écrase solidement la carte microATX MA785GMT-UD2H de Gigabyte basée sur le même chipset AMD 785G. Comme l’Asus offre également une disposition plus claire et prend en charge des vitesses de mémoire OC plus élevées, il semblerait que nous ayons un gagnant clair ici. Heureusement, c’est une planche à prix raisonnable pour démarrer, et peut être la vôtre pour 68,20 £. À seulement 4 £ de prime par rapport à son rival Gigabyte, il mérite une considération sérieuse dans le segment des cartes mères Micro-ATX abordables.

Verdict


Malgré quelques défauts, un ensemble limité et un BIOS légèrement déroutant, le M4A785TD-M EVO d’Asus répond aux enjeux de performances et semble bien le faire. Pour le prix, on ne peut vraiment pas se plaindre.

Noter en détail

  • Valeur 8

  • Caractéristiques 8

  • Performance 8

Les offres de produits Hi-tech en rapport avec cet article

  • Asus TUF GAMING A520M-PLUS - carte-mère - micro ATX - Socket AM4 - AMD A520
    Socket AMD AM4Refroidissement complet : radiateurs VRM et PCHConçue pour le gaming en ligne : Ethernet Realtek L8200A, slot M.2 (Key-E) pour module Wi-Fi, TUF LANGuard et TurboLANÉclairage Aura Sync RGB : synchronisation des LED avec de nombreux périphériques compatibles La TUF Gaming A520M-Plus réunit les caractéristiques essentielles de la plateforme AMD avec des fonctionnalités dédiées au jeu ainsi que des composants qui ont prouvé leur durabilité.<br/>Conçue à l'aide de composants ultra-robustes, de solutions optimisées pour l'alimentation et d'un ensemble complet de fonctionnalités de refroidissement, la TUF Gaming A520M-Plus offre de solides performances de jeu et une stabilité hors-pair de votre système. - Offre exclusivement réservée aux professionnels
  • ASUS PRIME A320M-K Carte mère AMD AM4 uATX (DDR4 3200MHz, 32Gb/s M.2, HDMI, SATA 6Gb/s, USB 3.0)
    Facteur de forme : µATX Chip : AMD A320 Mémoire : 2 x DDR4 DIMM, Dual PC4–25600u/​ DDR4–3200 (OC), max. 32 Go (UDIMM) Slots d´extension : 1 x PCIe 3.0 x 16,1 x M.2/M - Key (PCIe 3.0 x4 SATA/2280/​ 2260/​ 2242)

Laisser un commentaire