Toutes les versions de Kubernetes sont à risque d’attaque

0
53

Une vulnérabilité non corrigée de l’homme du milieu (MiTM) a été découverte qui affecte toutes les versions de Kubernetes et peut être exploitée à distance par des attaquants.

La vulnérabilité de gravité moyenne, découverte par Etienne Champetier d’Anevia l’année dernière et suivie comme CVE-2020-8554, permet à un attaquant ayant la possibilité de créer ou de modifier des services et des pods d’intercepter le trafic provenant d’autres pods (ou nœuds) sans interaction de l’utilisateur.

Les offres de produits Hi-tech en rapport avec cet article

Laisser un commentaire