Un tribunal chinois déclare Gionee coupable d’avoir implanté des logiciels malveillants sur plus de 20 millions d’unités

0
42

Le tribunal chinois a publié un verdict sur une affaire impliquant le fabricant chinois de smartphones Gionee. Il semble que Gionee a planté un cheval de Troie sur plus de 20 millions d’appareils grâce à des publicités non sollicitées et d’autres activités malveillantes à l’insu de l’utilisateur.

La Shenzhen Zhipu Technology Co. Ltd., qui est une filiale de Gionee, a implanté un cheval de Troie via une mise à jour logicielle en utilisant l’application dite “Story Lock Screen”. Les premiers appareils infectés par le “Dark Horse Program” remontent à décembre 2018. Le travail a été effectué jusqu’en octobre 2019 et pour cette période, la société aurait gagné environ 4,2 millions de dollars, affectant 21,75 millions de smartphones. Les dépenses pour cette période sont à peine inférieures à 1,3 million de dollars.

Xu Li, Zhu Ying, Jia Zhengqiang et Pan Qi ont été reconnus coupables du contrôle illégal d’appareils mobiles et sont condamnés de 3 à 3,5 ans de prison avec une amende de 200 000 CNY (~ 30 000 $) chacun.

Bien que choquant, cela semble être une pratique courante avec les smartphones chinois bon marché et d’autres entreprises ont également été reconnues coupables de la même activité malveillante, Infinix et Tecno en font partie.

La source (en chinois) | Via

Les offres de produits Hi-tech en rapport avec cet article

Laisser un commentaire