Une enquête sur les droits d'auteur et des raids attisent la peur dans l'informatique russe

0
215
  • Fashion Factory Direct Une enquête sur le géant de l'attaque verte dans le nouveau dessin animé d'Halloween
    soldes livraison gratuite Variété de styles
  • Une enquête sur le géant d'attaque verte dans le nouveau dessin animé d'Halloween
    soldes livraison gratuite Variété de styles

L'industrie informatique russe est inquiète qu'une enquête menée contre une entreprise Web de premier plan freine le développement du pays

La communauté technologique russe a exprimé son inquiétude face aux raids sur la société Web Nginx, l'une des plus grandes réussites informatiques du pays, dans une enquête sur les droits d'auteur que son co-fondateur a condamné lundi comme "racket".

Nginx, l'entreprise derrière le logiciel de serveur Web utilisé par un tiers des sites Web actifs dans le monde, a été fondée en 2011 par deux Russes, Igor Sysoyev et Maxim Konovalov.

L'entreprise américaine F5 Networks l'a achetée pour 670 millions de dollars plus tôt cette année et emploie désormais ses co-fondateurs.

La police a fait une descente dans le bureau de Moscou de Nginx jeudi ainsi que dans les domiciles de Sysoïev et de Konovalov, confisquant des téléphones, des ordinateurs portables et des documents, a déclaré Konovalov à l'AFP, qualifiant cette décision de tactique effrayante.

Les raids faisaient partie d'une enquête criminelle sur les violations présumées de Sysoyev et Konovalov, résultant d'une revendication de propriété du droit d'auteur déposée par les médias russes et la société de portefeuille Internet Rambler, où les deux travaillaient avant de quitter et de fonder Nginx.

Le groupe Rambler a déclaré à l'AFP qu'il considérait ses "droits exclusifs sur le serveur Web Nginx violés".

Mais après une réunion d'urgence du conseil d'administration, Rambler a déclaré lundi qu'il demanderait aux agents des forces de l'ordre russes de rejeter l'affaire contre Nginx.

"Nous déploierons tous les efforts possibles pour résoudre cette situation grâce à des consultations des parties concernées", a déclaré Lev Khasis, président du conseil d'administration de Rambler, dans un communiqué.

La communauté informatique russe a classé l'affaire comme un précédent scandaleux car Sysoïev avait codé Nginx pendant son temps libre alors qu'il travaillait en tant qu'administrateur système chez Rambler et avait rendu son code source ouvert à d'autres développeurs.

Deux des anciens superviseurs de Sysoyev chez Rambler dans les années 2000 et un ancien PDG ont publié ou déclaré aux médias russes que la société n'avait jamais confié de tâches de codage à Sysoyev et que de tels projets parallèles étaient très répandus.

«Mauvais signal» aux codeurs

Le recours aux poursuites pénales pour régler les différends commerciaux est très répandu en Russie, bien qu'il soit critiqué par les entrepreneurs comme étant un frein majeur à l'investissement.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a refusé de commenter les actions des enquêteurs, mais a déclaré que "la Russie reste attractive" et est un terrain fertile pour les startups.

Certains professionnels russes de l'informatique ont mis des icônes vertes Nginx sur leurs avatars Facebook tandis que les entreprises ont publié des déclarations soulignant l'importance des logiciels open source pour la culture des startups et l'industrie en général.

"Les poursuites pour l'open source sont un très mauvais signal pour la communauté des codeurs", a déclaré le géant de l'internet Yandex sur son site Internet.

"L'Internet moderne est impossible sans la culture open-source et sans les personnes qui investissent leur temps dans le développement de programmes avec du code open source", a-t-il déclaré.

Konovalov a déclaré que depuis 2011, Rambler n'avait "jamais pris contact" ni revendiqué la propriété. Il a dit qu'il considérait la sonde comme une tactique de "racket" employée après la vente de Nginx en mars.

F5 a déclaré plus tôt qu'il "avait pris des mesures pour garantir la sécurité de nos versions logicielles principales" concernant Nginx, ajoutant que ses serveurs ne se trouvaient pas en Russie.

"F5 soutient pleinement nos employés et nous pensons que ces réclamations contre eux n'ont aucun mérite", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Les deux fondateurs de Nginx ne sont pas en état d'arrestation et ont le statut de témoins, mais s'ils sont inculpés, ils pourraient purger jusqu'à six ans de prison.

Konovalov a déclaré que de tels cas de droit d'auteur ne devraient pas être traités par des enquêteurs criminels mais "plaidés devant un tribunal arbitral".

"Des sondages criminels sont nécessaires pour prendre des otages, pour exercer des pressions, pour prendre le dessus avant l'arbitrage", a-t-il déclaré, le comparant à des affaires controversées contre des entrepreneurs en Russie.

"Nous avons fabriqué l'un des meilleurs serveurs, un produit russe unique, et pour cela, nous serons envoyés en prison", a-t-il déclaré.

"Si le cas n'est pas résolu, ce sera un signal formidable pour la communauté informatique: quittez (la Russie) si vous en avez l'occasion."


Le géant de l'internet russe Yandex va se restructurer sous pression


© 2019 AFP

Citation:
                                                 Une enquête sur le droit d'auteur et des raids attisent la peur dans l'informatique russe (2019, 16 décembre)
                                                 récupéré le 21 décembre 2019
                                                 depuis https://techxplore.com/news/2019-12-copyright-probe-raids-stoke-russian.html

Ce document est soumis au droit d'auteur. Hormis toute utilisation équitable aux fins d'études ou de recherches privées, aucune
                                            une partie peut être reproduite sans l'autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.

Les offres de produits Hi-tech en rapport avec cet article

  • Neut Pedisoft Coussinet Redresseur d'Orteil Droit
    Neut Pedisoft Redresseur Orteil est destiné à apaiser la douleur ressentie au niveau des orteils et soulager les orteils mal positionnés. Constituée d'un coussin en HYDROGEL ( gel de silicone ), de forme ovale, muni d'une bague à enfiler sur un orteil pour le maintenir en place.
  • LES POULETTES BIJOUX Bracelet Argent Demi-Jonc sur Fils de Coton - Classics - Vert d'Eau
    Un bracelet argent de Stéphanie Ducauroix et Jenny Blade, un bijou original et d'une grande élégance. Bracelet argent demi-jonc (5cm x 0,9cm) glissant sur des liens de coton. Terminé par deux plots et un fermoir T en argent. Diamètre bracelet fermé 6 cm. Poids Argent 20 gr. (Argent 925 creux). Bijou livré dans son écrin Les Poulettes.

Laisser un commentaire