Connectez-vous avec nous

Gadgets

L'application coronavirus du gouvernement australien représente-t-elle un risque pour la vie privée?

Crédits: Shutterstock

Peu de gens peuvent reprocher au zèle du gouvernement de regarder vers le bas le coronavirus et d'ouvrir la voie pour que l'Australie émerge de l'autre côté, prête à recommencer.

Contrairement aux foules qui se rassemblent dans certaines villes des États-Unis pour déclarer leur mépris des règles de «rester à la maison», les Australiens, d'une manière générale, ont soutenu les stratégies du gouvernement fédéral et des États pour lutter contre la pandémie.

Le Premier ministre Scott Morrison a ajouté une nouvelle arme potentielle à son arsenal: une application de traçage COVID-19. Le ministre des Services gouvernementaux, Stuart Robert, a accéléré le projet d'introduction de l'application, qui est basée sur la technologie utilisée à Singapour.

Mais l'idée d'un gouvernement susceptible de surveiller nos déplacements et nos interactions quotidiennes a suscité des soupçons, voire du mépris. Le député national Barnaby Joyce dit qu'il ne téléchargera pas l'application.

Depuis, Robert est passé à l'offensive, expliquant le processus et minimisant toute inquiétude.

"Donc, si votre application a été dans les 15 minutes d'une personne à moins de 1,5 mètre de distance, il y aura un ping ou un échange de numéros de téléphone, et cela restera sur votre téléphone. Et puis, bien sûr, si votre test est positif … vous Je donnerai mon consentement et ces numéros seront fournis en toute sécurité aux professionnels de la santé, et ils pourront appeler les personnes avec qui vous avez été en contact… Ces numéros seront sur votre téléphone, nulle part ailleurs, cryptés. Vous ne pouvez pas accéder eux, personne d'autre ne peut. "

Le téléchargement de l'application doit être volontaire. Mais son efficacité serait renforcée, dit Robert, si une proportion importante de la population adoptait l'idée.

Sur ABC Radio National Breakfast cette semaine, il a reculé d'un engagement communautaire d'au moins 40% mentionné précédemment. Au lieu de cela, Robert a déclaré: "Toute adoption numérique… est d'une grande valeur."

Il a un fort soutien des autres quartiers. L'épidémiologiste Marion Kainer a déclaré que l'adoption d'une telle application permettrait de retrouver le contact beaucoup plus rapidement.

"Le contrôle rapide des contacts est essentiel pour contrôler cela, donc avoir une application peut nous permettre d'ouvrir la société dans une bien plus large mesure que si nous n'avions pas d'application."

Tout cela sonne bien et bien. Mais il y a des problèmes potentiels. Notre point de départ est que les gouvernements doivent veiller à ce qu'aucune politique ne sacrifie nos libertés démocratiques dans la poursuite d'un objectif qui pourrait être atteint par d'autres stratagèmes moins intrusifs.

La préoccupation immédiate se résume au débat séculaire (et important) sur la liberté que nous sommes prêts à abandonner pour lutter contre une menace existentielle, qu'il s'agisse d'un virus, du terrorisme ou du crime en général.

La semaine dernière, la universitaire de droit Katharine Kemp a souligné ses inquiétudes quant aux dangers d'adopter une stratégie mal pensée avant la mise en place de garanties.

L'application, a-t-elle déclaré:

"exigera une politique de confidentialité claire et précise; des limites strictes sur les données collectées et les fins pour lesquelles elles peuvent être utilisées; des limites strictes sur le partage des données; et des règles claires sur le moment où les données seront supprimées."

D'autres commentateurs ont mis en garde plus largement contre le «glissement de mission»: c'est-à-dire, avec l'outil en place, qu'est-ce qui empêche un gouvernement d'insister sur un outil de surveillance élargi?

Certes, le téléchargement de l'application est volontaire, mais le gouvernement a menacé que le prix du non-bénévolat soit un délai plus long pour les restrictions actuelles. Cette menace échoue à tout test "volontaire" de caractère volontaire.

D'un autre côté, il existe un compromis sur la vie privée que la plupart des gens sont prêts à faire si les avantages sont manifestement clairs. Par exemple, nos appareils de cartographie embarqués sont suffisamment intelligents (en fonction de la vitesse des autres usagers de la route avec des appareils similaires) pour nous avertir des problèmes de circulation à venir.

N'oubliez pas non plus que les Australiens ont une histoire d'amour de 20 ans avec les technologies intelligentes. Nous sommes à une génération des opposants qui se sont opposés avec succès à l'échec de la Australia Card du gouvernement Hawke au milieu des années 1980.

De même, la Coalition n'a pas de solides antécédents de confiance inspirante dans la collecte et la récupération de données à grande échelle. Il suffit de rappeler le manque d'enthousiasme des organismes de soins de santé pour le système Mon dossier de santé. En 2019, le National Audit Office a constaté que le système n'avait pas géré correctement ses risques de cybersécurité.

Alors, où allons-nous partir d'ici? Le gouvernement a cherché à apaiser les inquiétudes du public concernant le système de conservation des métadonnées, un programme mis en place en 2015 pour collecter des données de télécommunications privées, en donnant un rôle à l'ombudsman du Commonwealth pour évaluer la conformité des services de police avec leurs pouvoirs législatifs. Dans le cas de l'application de traçage COVID-19, le gouvernement a, à juste titre, obtenu le soutien du Bureau du Commissaire australien à l'information. Robert a dit:

"À l'heure actuelle, une évaluation des incidences sur la vie privée est en cours, le commissaire à la protection de la vie privée est impliqué et tout cela sera rendu public."

Bien qu'il s'agisse d'un sentiment admirable, on espère que le gouvernement mettra en place une législation spécifique pour énoncer toutes les conditions d'utilisation et que la commissaire ne sera pas invitée à donner son avis tant que cette législation ne sera pas en règle. Le Law Council of Australia s'est joint aujourd'hui à ce chœur.

Une fois que le commissaire aura donné son accord, je serai heureux de télécharger l'application. Espérons que cela fonctionne comme prévu.


L'application de suivi des contacts du coronavirus n'enregistrera pas votre position, mais elle révèlera avec qui vous sortez.


Fourni par
                                                                                                    La conversation


Cet article est republié de The Conversation sous une licence Creative Commons. Lisez l'article original.La conversation "width =" 1 "height =" 1

Citation:
                                                 L'application coronavirus du gouvernement australien représente-t-elle un risque pour la vie privée? (2020, 21 avril)
                                                 récupéré le 21 avril 2020
                                                 depuis https://techxplore.com/news/2020-04-australian-coronavirus-app-privacy.html

Ce document est soumis au droit d'auteur. Hormis toute utilisation équitable aux fins d'études ou de recherches privées, aucun
                                            une partie peut être reproduite sans autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.

Les offres de produits Hi-tech en rapport avec cet article

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Test et Avis Accessoires9 heures ago

La caméra Insta360 One RS fait ses débuts avec plus de puissance et un objectif 4K Boost – Hitech-world

Test et Avis Streaming9 heures ago

Partagez Amazon Prime avec vos amis ou votre famille pour économiser de l’argent – Hitech-world

Test et Avis Wearables9 heures ago

La montre de fitness Garmin Venu atteint le prix le plus bas jamais enregistré sur Amazon – Hitech-world

Test et Avis Gaming9 heures ago

Les nouveaux plans d’abonnement PlayStation Plus s’attaquent au Xbox Game Pass – Hitech-world

Test et Avis Ordinateurs9 heures ago

Les codes QR animés font fureur, voici comment en fabriquer un – Hitech-world

Tests et Avis Smartphones9 heures ago

La mise à jour d’avril du Google Pixel résout certains problèmes, en ignore d’autres – Hitech-world

Smartphones et Tablettes13 heures ago

Le nouveau Realme Pad serait en route avec un Snapdragon 870 et un écran 120 Hz

Ordinateurs et informatique13 heures ago

Profitez d’une aubaine pour Apple grâce à l’effondrement du prix du Magic Keyboard.

Internet13 heures ago

Netflix échoue, et son sauveur est le modèle de télévision qu’il a essayé de remplacer.

Gadgets13 heures ago

Critique de la Huawei Watch Fit 2 : Premières impressions

Test et Avis Accessoires1 jour ago

Qu’est-ce qu’un clavier ergonomique ? Tout ce que vous devez savoir – Hitech-world

Test et Avis Streaming1 jour ago

Le dernier projecteur d’Epson donnera une mauvaise image à votre salle de cinéma locale – Hitech-world

Test et Avis Wearables1 jour ago

La meilleure fonctionnalité du Nest Hub de Google va devenir une exclusivité Fitbit Premium… Quoi ? – Hitech-world

Test et Avis Gaming1 jour ago

Le Xbox Game Pass pourrait bénéficier d’un plan familial économique – Hitech-world

Tests et Avis Smartphones1 jour ago

Un affichage insatisfaisant des performances de pointe – Hitech-world

Internet4 semaines ago

Google facilite la désactivation des cookies après une amende en France

Test et Avis Wearables3 semaines ago

Obtenez la balance intelligente à prix réduit de Withings et commencez à suivre votre composition corporelle – Hitech-world

Test et Avis Domotique3 semaines ago

Tous les produits Wyze qui coûtent plus cher maintenant (jusqu’à présent) – Hitech-world

Smartphones et Tablettes4 semaines ago

Voici pourquoi Apple supprime un iPhone 14 mini de l’équipe

Internet2 semaines ago

Les géants américains de la technologie cherchent à se débarrasser des mots de passe

Internet2 semaines ago

Un chercheur crée un logiciel gratuit de modération des commentaires pour YouTube

Gadgets4 semaines ago

Pourquoi n’y a-t-il pas d’Uber pour la musique en direct ?

Test et Avis Wearables2 semaines ago

La bague Movano vise à surveiller les maladies chroniques et à suivre d’autres paramètres – Hitech-world

Ordinateurs et informatique3 semaines ago

Date de sortie, prix, spécifications et design

Internet2 semaines ago

Qu’est-ce qu’un logiciel malveillant ? | Critiques de confiance

Test et Avis Audio3 semaines ago

55 dollars seulement pour un son et une autonomie exceptionnels – Hitech-world

Test et Avis Gaming1 semaine ago

Vous pouvez maintenant essayer NVIDIA Cloud Gaming sans compte Steam ou Epic – Hitech-world

Tests et Avis Smartphones4 semaines ago

Apple ajoute l’iPhone 6 Plus à sa liste de produits « vintage », voici ce que cela signifie – Hitech-world

Ordinateurs et informatique3 semaines ago

Achetez l’ordinateur portable de jeu HP Pavilion pour moins de 600 € grâce à cette offre.

Internet1 semaine ago

Perfect Privacy VPN Review | Trusted Reviews

ARTICLES POPULAIRES